Force, Proximité, Efficacité

Pays de la Loire. Les travaux publics tirent le signal d’alarme

Publié le 19 novembre 2020 dans la catégorie "Actualités"

Publication OUEST FRANCE du 19/11/2020.

Vite des projets ! Voilà pour le message lancé par la Fédération nationale des travaux publics (FNTP), cette semaine, à l’adresse des collectivités locales.

À elles seules, ces dernières génèrent près de la moitié du chiffre d’affaires du secteur lié à la commande publique, qui assure près de 70 % de son activité. Or, aujourd’hui, elles tardent à lancer de nouveaux chantiers.

Fin octobre, dans la région, les appels d’offres des collectivités étaient en recul de 30 % par rapport à l’an dernier, et même de 50 % pour le bloc communal, s’alarme Laurent-Emmanuel Dieu, président de la FNTP Pays de la Loire, qui craint un premier trimestre 2021 catastrophique pour les entreprises du secteur (*).

Aucune visibilité après janvier

À l’arrêt forcé pendant un mois lors du premier confinement, l’activité du BTP est repartie en flèche à partir de la mi-avril pour rattraper le retard pris sur tous les chantiers. Les entreprises étaient confiantes, elles ont embauché des salariés, recruté des apprentis pour les former, explique Laurent-Emmanuel Dieu. Mais aujourd’hui elles ont quasiment épuisé leurs carnets de commandes. La plupart ont de quoi tenir jusqu’aux fêtes de fin d’année, mais au-delà elles n’ont aucune visibilité.

Outre la crise sanitaire, la FNTP pointe le décalage du calendrier électoral et le retard pris dans l’installation des nouveaux conseils municipaux et communautaires qui ont eu pour effet de geler toutes les décisions.

Deux mille emplois menacés

Aujourd’hui, le secteur table sur le plan de relance pour faire redémarrer la machine au plus vite. Les projets ne manquent pas, qu’il s’agisse de réseaux d’assainissement, de nouvelles pistes cyclables, d’entretien des routes, de travaux d’urbanisme, de réseaux électriques, d’éclairage public, de fibre optique, énumère Laurent-Emmanuel Dieu. Les collectivités doivent se saisir des aides de l’État pour lancer ces chantiers au plus vite.

À défaut, les entreprises du BTP, qui ont d’ores et déjà gelé leurs embauches et commencé à se séparer de leurs intérimaires, pourraient être contraintes de licencier. Selon la FNTP, près de 2 000 emplois seraient directement menacés dans la région.

(*) Un millier d’entreprises et près de 17 000 salariés dans les Pays de la Loire

 

 

 

 

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/pays-de-la-loire-les-travaux-publics-tirent-le-signal-d-alarme-1c71be46-28c6-11eb-862e-08a04b1ba158

Archives

Septembre 2021

Mai 2021

Avril 2021

Mars 2021

Février 2021

Novembre 2020

Juillet 2020

Mars 2020

Février 2020

Janvier 2020

Décembre 2019

Novembre 2019

Octobre 2019

Janvier 2019

Avril 2018

Mai 2017

Avril 2017

Janvier 2017

Décembre 2016

Novembre 2016

Octobre 2016

Septembre 2016

Juillet 2016

Juin 2016

Mai 2016

Avril 2016

Mars 2016

Février 2016

Janvier 2016

Décembre 2015

Novembre 2015

Octobre 2015

Septembre 2015

Août 2015

Juillet 2015

Juin 2015

Mai 2015

Mars 2015

Février 2015

Janvier 2015

Septembre 2014

Juillet 2014

Juin 2014

Février 2014

Janvier 2014

Décembre 2013

Octobre 2013

Avril 2013

Juillet 2012

Mars 2012

Septembre 2011